MANIFESTE DE LA JEUNE-FILLE

Du 24 janvier au 18 février 2017

Sept Jeunes-Filles paradent en toute légèreté, en toute insouciance. On s’informe des projets de l’une, on s’excite des récents achats de l’autre, on partage des histoires d’amour. Dans ce jeu du paraître, le moindre doute, le moindre inconfort les fait mourir. Mais la mort n’est qu’une bonne occasion de changer de garde-robe.

La Jeune-Fille n’a ni sexe ni âge. Elle est le citoyen modèle de la société capitaliste. Elle trouve satisfaction dans le fait de n’être qu’une image et de s’exprimer à coups de publicité. En ce sens, la Jeune-Fille ne manifeste pas, elle est la manifestation de l’ordre. Elle chante la gloire du marché et étale avec joie son bonheur consommé. Par-dessus tout, la Jeune-Fille veut être choisie, et c’est pourquoi elle nous colonise tous. La Jeune-Fille, c’est moi. La Jeune-Fille, c’est vous. Parce que nous le valons bien!

 

 

ÉQUIPE

TEXTE ET MISE EN SCÈNE : Olivier Choinière

INTERPRÉTATION : Marc Beaupré, Stéphane Crête, Maude Guérin 

Emmanuelle Lussier-Martinez, Joanie Martel, Monique Miller, Gilles Renaud

ASSISTANCE À LA MISE EN SCÈNE : Stéphanie Capistran-Lalonde

DÉCOR : Max-Otto Fauteux

COSTUMES : Elen Ewing

LUMIÈRE : Alexandre Pilon-Guay

VIDÉO : Michel-Antoine Castonguay

MUSIQUE : Éric Forget

MAQUILLAGES ET COIFFURES : Sylvie Rolland-Provost 

Une création de L'ACTIVITÉ en coproduction avec ESPACE GO

>Extrait vidéo

>Revue de presse à venir

 
26 LETTRES : ABÉCÉDAIRE DES MOTS
EN PERTE DE SENS

Mercredi 28 juin 2017 à 19h30

 

26 auteurs issus des 10 provinces et 3 territoires canadiens, un musicien sur scène. 26 lettres. 26 adresses publiques. Un abécédaire. Une refondation de la parole et du sens des mots.

 

La langue, les mots, leurs sens ont le pouvoir de lier une communauté autour d’images, de référents, de débats. Ils ont aussi le dos large. Souvent – particulièrement en temps de crise sociale – on les récupère, les mate, les asservit au profit d’un inconsistant verbiage ambiant, d’un dérapage sémantique politique, d’une enflure langagière médiatique. Vingt-six auteurs luttent contre cette perte de sens en montant sur scène pour lire publiquement des lettres destinées à réhabiliter les mots qu’ils ont choisi de sauver de la vacuité. Les mots sont morts, vive les mots!

 

 

ÉQUIPE

IDÉE ORIGINALE ET MISE EN SCÈNE : Olivier Choinière

DISTRIBUTION, ÉDITION ET TRADUCTION : Olivier Choinière et Stevens McCarthy

TEXTES ET INTERPRÉTATION : Marjolaine Beauchamp, Maggie Cassella, Olivier Choinière, George Ellitt Clarke, Marilou Craft, Françoise David, Tanya Davis, Fred Dubé, Catherine Éthier, Alain Farah, Marie-Andrée Gill, Brendan Healy, Lindsay “Eekwol” Knight, Christian Lapointe, Michelle Latimer, Sook-Yin Lee, Pierre Lefebvre, Daniel MacIvor, Monia Mazigh, Jérôme Minière, Marie-Hélène Poitras, Gabriel Robichaud, Mary Simon, Paul Wells, Brandon Wint, Marcus Youssef

ESPACE ET ENVIRONNEMENT : Julie Vallée-Léger

DIRECTION DE PRODUCTION, RÉGIE ET ÉCLAIRAGES : À venir

MUSIQUE SUR SCÈNE : Éric Forget

 

Une production de L’ACTIVITÉ,

en collaboration avec le CNA (Centre national des Arts)

 

Centre national des Arts

1 Rue Elgin 

Ottawa, ON, K1P 5W1

 

© 2015 créé par L'ACTIVITÉ